Accueil > Le Ministère des Hydrocarbures > Le Pétrole Congolais > L'industrie Pétrolière Congolaise

L'industrie Pétrolière Congolaise

 

Dans ce monde où tout va très vite, où la culture du court terme et de l’immédiat est de mise, dans lequel l’industrie pétrolière doit faire face aux besoins sans cesse croissants des hommes en énergie, nous devons nous adapter aux enjeux et aux défis de notre temps.

Mais l’industrie pétrolière nécessite beaucoup de temps et beaucoup d’argent : une industrie capitalistique et de long terme : entre l’exploration et la mise en huile d’un champ, entre l’exploration et la distribution de produits pétroliers finis dans nos villes et dans nos villages, « il y a loin de la coupe aux lèvres ».

six (6) stations service ont été construites

 en 2012 à Pointe-Noire, Zanaga, Boko et Kinkala et quatre (4) ont été réhabilitées à Owando, Ollombo, Pointe-Noire et Brazzaville.

la modernisation des installations de la SCLOG à Brazzaville.

Une attention particulière a également été portée sur la mise à disposition des populations du gaz butane et du pétrole lampant.

Par ailleurs, le bilan des accidents survenus en 2012 nous rappelle, s’il en était besoin, que la maîtrise des risques en matière d’hygiène industrielle, de sécurité et d’environnement demeure au cœur des préoccupations de notre secteur.

On observe également une meilleure prise en compte par les sociétés du Management de la gestion des déchets.

avancées significatives du Congo sur le processus de l’ITIE

(Initiative pour la Transparence des Industries Extractives), en vue de la validation du Congo comme pays conforme aux normes ITIE.

Un autre volet à mettre en perspective est celui de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE). En faisant le bilan des actions sociétales réalisées par les entreprises pétrolières et para pétrolières, nous constatons avec beaucoup de fierté que la notion de Responsabilité sociale de l’Entreprise est une réalité dans le secteur pétrolier. La prise en compte de la dimension sociale, l’engagement sociétal des entreprises pétrolières à travers un programme soutenu de réalisation de projets sociaux, dans des domaines tels que le développement du capital humain (santé, éducation), la jeunesse, la culture, l’appui aux PME et PMI locales nous amènent à conclure qu’en plus de la contribution substantielle au Produit Intérieur Brut, le secteur pétrolier contribue également à l’amélioration de l’Indice de Développement Humain du Congo.

« La santé, l’éducation, la formation, le développement des compétences, disait « AMARTYA SEN », Economiste Américain d’origine indienne, sont des valeurs et des facteurs de croissance, des capacités essentielles au développement de la vie humaine, sans lesquelles les notions de liberté et de bien-être n’ont pas de sens ».


 


Ministère des Hydrocarbures de la République du Congo

Immeuble Mines et Energie - Place de la République
Brazzaville - République du Congo - BP 2120