Accueil > Activités du Ministère > Secteur Amont > Total lance le développement de Moho Nord

Total lance le développement de Moho Nord en République du Congo

 

Paris, 22 mars -

Total, opérateur du Permis d’Exploitation (PEX) de Moho-Bilondo, annonce le lancement du développement de Moho Nord, incluant le développement de Moho Bilondo Phase 1bis, et l’attribution des principaux contrats. La mise en production est attendue en 2015 et la production devrait atteindre 140 000 barils équivalents pétrole par jour bep/j en 2017.

   

Ce développement représente un investissement total de 10 milliards de dollars.


Situé à environ 75 kilomètres de Pointe Noire et 25 kilomètres à l’ouest de Nkossa, par des profondeurs d’eau de 450 à 1 200 mètres, le projet de Moho Nord a pour objectif la production de réserves additionnelles dans la partie Sud du PEX (Phase 1bis) et de réserves nouvelles au Nord du PEX (Moho Nord). Les réserves additionnelles d’huile sont estimées à environ 485 millions de barils équivalents pétrole.


A l’occasion de cette annonce, Yves-Louis Darricarrère, président Upstream de Total, a déclaré : « Le développement de Moho Nord marque une nouvelle étape dans la longue histoire de Total en République du Congo et repose sur une expertise reconnue pour conduire avec succès des projets de grande ampleur, particulièrement en offshore profond. Avec ce lancement, la visibilité sur l’objectif de croissance des productions du Groupe est à nouveau renforcée. »


Ce projet marque une nouvelle étape dans le développement du PEX, à la suite de Moho Bilondo Phase 1E entré en production en 2008.


Pour la Phase 1bis, un total de 11 puits sous-marins au Miocène seront raccordés à l’unité de production flottante (« FPU ») existante de Moho-Bilondo, dont la capacité sera augmentée de 40 000 bep/j. Pour Moho Nord, 17 puits sous-marins à objectifs Miocènes seront forés et raccordés à une nouvelle unité FPU et 17 puits supplémentaires à objectifs Albiens seront développés à partir d’une nouvelle plateforme de type TLP (« Tension Leg Platform »). La production de Moho Nord sera traitée sur la nouvelle unité FPU, qui aura une capacité de traitement de 100 000 bep/j, avant d’être expédiée par canalisation sous-marine au terminal à terre de Djéno.


Les installations ont été conçues pour limiter l’impact sur l’environnement. Entre autres, il n’y aura pas de brûlage de gaz en conditions normales d’exploitation et toute l’eau produite sera réinjectée.


A l’occasion de ce projet, Total va contribuer au développement du contenu local, en encourageant le développement de capacités industrielles régionales.
Total E&P Congo, filiale à 100 % de Total, est l’opérateur du PEX de Moho Bilondo avec un intérêt de 53,5 %. Elle a pour partenaires la Société Nationale des Pétroles du Congo (15 %) et Chevron Overseas Congo (31,5 %).


Total Exploration & Production en République du Congo


Présent en République du Congo depuis 1968, Total est le principal opérateur pétrolier du pays. Total E&P Congo opère ainsi 10 des 22 champs en production, qui représentent environ 60 % de la production nationale. La quote-part de production du Groupe a été de 113 000 bep/j en moyenne en 2012.


En République du Congo, comme dans l’ensemble des pays où il opère, Total assume pleinement ses responsabilités vis-à-vis des communautés locales et dans le domaine de la protection de l’environnement. Le Groupe soutient en République du Congo des projets à long terme dans les domaines de l’éducation, de la santé, du développement économique local et de l’environnement.


Ministère des Hydrocarbures de la République du Congo

Immeuble Mines et Energie - Place de la République
Brazzaville - République du Congo - BP 2120