Accueil > Activités du Ministère > Secteur Amont > CEREMONIE DE SIGNATURE

DISCOURS DE M. BABAK BAGHERZADEH

 

 

CEREMONIE DE SIGNATURE DE
LA DECISION FINALE D’INVESTISSEMENT DE MOHO NORD
Brazzaville, le 22 mars 2013

 

- Excellences Messieurs les membres du Gouvernement,
- Mesdames et Messieurs les présidents et directeurs généraux,
- Distingués invités pris en vos rangs, grades et qualités,
- Mesdames et Messieurs,


Bonjour à toutes et à tous,


Je vous remercie d’avoir répondu favorablement par votre présence à l’invitation de son Excellence Monsieur le Ministre des Hydrocarbures et des partenaires du projet Moho Nord. Les membres du management de Total E&P Congo et moi-même, sommes très heureux de pouvoir vous accueillir ici dans les locaux du Ministère des Affaires Etrangères à Brazzaville. Aujourd’hui est en effet un grand jour marqué par le lancement officiel du projet Moho Nord. Cette date restera gravée dans notre mémoire car c’est le point de départ d’une belle aventure pour la mise en oeuvre d’un projet structurant et important pour le développement des ressources pétrolières du Congo et au-delà pour le développement de ses capacités industrielles, économiques et humaines.


Je profite aussi de ce discours pour remercier son Excellence Monsieur le Ministre des Hydrocarbures, pour le soutien que son ministère, notre ministère de tutelle, a apporté à la préparation et à la finalisation des plans de ce projet. Je remercie également toutes les autorités de la République du Congo pour les différents accords qui ont jalonné la préparation de ce projet jusqu’à sa validation.


Je remercie également nos chers partenaires, monsieur le Président du Directoire de la SNPC et monsieur le Directeur général de Chevron, ainsi que toutes leurs équipes, pour la confiance qu’ils accordent à Total E&P Congo dans la conduite de ce projet en tant qu’opérateur.


Avec cette cérémonie de lancement de projet, appelée Décision Finale d’investissement dans notre jargon de pétroliers, nous démarrons désormais la phase de réalisation et de construction des installations qui vont nous permettre d’atteindre nos objectifs de mise en production de la Phase 1 bis de Moho Bilondo dès 2015 et des réservoirs de Moho Nord à partir de 2016.


La phase 1bis donnera lieu à des travaux d’aménagement de l’unité flottante de production existante Alima afin d’y accueillir des équipements supplémentaires pour la connexion des réseaux sous marins nécessaires aux nouveaux puits de ce développement. Le développement de Moho Nord impliquera pour sa part la construction d’une nouvelle unité flottante de production, à laquelle de nouveaux réseaux et puits sous-marins seront connectés, et d’une plateforme de production à tendons appelée TLP.


Comme vous le savez, le projet Moho Nord comporte également un volet contenu local important pour le développement des capacités industrielles du Congo. Un programme de fabrication et de prestations à réaliser au Congo a été imposé aux contracteurs internationaux. Ces travaux devront permettre l’implication la plus grande des entreprises installées au Congo à la réalisation du projet. Pour donner un exemple, il est prévu que près de 12 000 tonnes de structures soient fabriquées localement à Pointe-Noire, un chiffre qui dépasse largement la capacité actuelle disponible. Nous espérons ainsi que Moho Nord sera l’amorce d’un développement économique important auquel nous sommes très fiers de participer.


Excellences messieurs les membres du gouvernement, mesdames et messieurs, souhaitons bonne chance à Moho Nord, un projet que nous aurons à coeur de mener à bien, un développement majeur pour nous tous.


Je vous remercie.


Ministère des Hydrocarbures de la République du Congo

Immeuble Mines et Energie - Place de la République
Brazzaville - République du Congo - BP 2120